Derniers secrets

Ayez des amis. De nature conviviale, le vin n'est jamais heureux que lorsqu'il est partagé. Parlez-en, échangez vos impressions, dites ce que vous ressentez lors de l'alliance du Johannisberg et de l'endive ou de l'Humagne Rouge avec une fricassée de chanterelles. Laissez parler vos sens, sans égards pour les pontifes qui vous côtoient. A l'apérifif, veillez à offrir quelques amusettes : flûtes au sel avec les vins blancs secs, petits choux fourrés ou canapés avec les spécialités (le gras les flattera !). Une grande bouteille est prête à vous faire de délectables confidences : mais que diable, laissez-lui la parole !